24 propositions dans le cadre de Paris 2024

 
banner-mobility-nation-propositions.jpg
 

Dès 2024, pour les Jeux Olympiques, la situation des déplacements en Île-de-France pourra être améliorée sans attendre l'arrivée en masse des véhicules autonomes. En 2030, la réinvention de la mobilité pourra prendre toute son ampleur, notamment avec la démocratisation de la mobilité autonome. 

Pour tendre vers cette vision, le groupe Mobility Nation a identifié trois chantiers à lancer dès à présent et simultanément. De ces trois chantiers découle la formulation de 24 propositions pour la réinvention de la mobilité urbaine et périurbaine en Île-de-France.

 
 
 

Chantier 1

Déverrouiller et accélérer la mise en oeuvre à grande échelle des ruptures technologiques

 
 
banner-mobility-nation-chantier-1.jpg
mobility-nation-illustration-proposition-1.jpg

Proposition #1

Créer, standardiser et ouvrir au plus vite les données d’offre de mobilité en temps réel et les données des véhicules, pour favoriser l’innovation et la création de plateformes de mobilité intégrées, tout en garantissant par défaut l’anonymisation et la protection des données à caractère strictement confidentiel

mobility-nation-illustration-proposition-3.jpg

Proposition #3

Renforcer la qualité du réseau mobile sur les infrastructures de mobilité, et définir une stratégie de déploiement d’un réseau 5G robuste

mobility-nation-illustration-proposition-5.jpg

Proposition #5

Permettre l’accueil des véhicules autonomes à grande échelle sur les infrastructures routières en lançant un plan de modernisation des axes structurants du réseau routier et en adaptant les exigences réglementaires en matière de sécurité routière

Proposition #7

Renforcer les efforts en matière de cyber-sécurité des transports pour éviter que demain des piratages informatiques bloquent les véhicules connectés et autonomes, et donc la mobilité des territoires

mobility-nation-illustration-proposition-2.jpg

PROPOSITION #2

Encourager les expérimentations à grande échelle de véhicules autonomes, à la fois navettes et voitures, et de nouveaux modes en conditions réelles et utiliser l’échéance des Jeux Olympiques de 2024 comme une vitrine mondiale

chantier-page-accueil-tes.png

Proposition #4

Renforcer et standardiser l’infrastructure électrique (y compris les batteries) pour faciliter le développement de la mobilité électrique et son approvisionnement énergétique. Améliorer la connectivité du réseau (bidirectionnelle) pour permettre l’optimisation de la mobilité et du réseau électrique (Smart Charging, Vehicle To Grid)

mobility-nation-illustration-proposition-6.jpg

Proposition #6

Adapter les règles de responsabilité et d’indemnisation pour prendre en compte l’essor des véhicules autonomes ainsi que des mécanismes d’aide automatisée à la conduite



 
 
 

Chantier 2

Intégrer les ruptures technologiques et d'usage dans une offre de comodalité attractive et pertinente à l'échelle de l'Île-de-France

 
 
banner-mobility-nation-chantier-2.jpg
mobility-nation-illustration-proposition-8.jpg

Proposition #8

Optimiser le transport collectif régulier (Transilien, RER, métro, bus, tramway, autocars express) sur les axes où il est pertinent et faciliter l’usage des autres modes quand le transport collectif n’est plus pertinent

mobility-nation-illustration-proposition-10.jpg

Proposition #10

Faciliter un développement cohérent d’offres d’auto-partage, de véhicules en libre-service et de services de co-voiturage

mobility-nation-illustration-proposition-12.jpg

Proposition #12

Etudier le potentiel de mise en place de mécanismes incitatifs (partage dynamique de voies, tarification dynamique de type péage urbain) pour permettre de limiter l’usage individuel de la voiture aux zones où elle est le mode le plus adapté, et limiter demain l’usage à vide des voitures autonomes

mobility-nation-illustration-proposition-14.jpg

Proposition #14

Anticiper l’arrivée des modes disruptifs (drones, navette fluviale rapide…), faciliter leur financement et définir une feuille de route pour leur intégration

propositions-numero-test.png

Proposition #16

Faciliter l’interopérabilité et promouvoir l’intégration entre les systèmes d’information, de réservation et de billettique des différents services de mobilité pour susciter le développement de plateformes de mobilité intégrées (y compris paiement) dans une logique de « Mobility as a Service »

propositions-numero-test.png

Proposition #18

Adapter les contraintes sur le design et la taille des véhicules et repenser le modèle de conception des véhicules pour les nouveaux usages

mobility-nation-illustration-proposition-9.jpg

Proposition #9

Encourager le développement du transport à la demande avec chauffeur (taxi/VTC) en réduisant les contraintes sur l’offre de mobilité

chantier-page-accueil-tes.png

Proposition #11

Expérimenter en conditions réelles d’opération la mise en place de services de navettes autonomes à la demande et partagées, en complément ou en remplacement de services de transport collectifs réguliers

propositions-numero-test.png

Proposition #13

Lancer une campagne de sensibilisation aux coûts et externalités des différents modes de transport (y compris nouveaux services de mobilité à la demande), pour l’utilisateur et pour la collectivité, pour aider les utilisateurs à choisir les modes les plus pertinents et attractifs

mobility-nation-illustration-proposition-15.jpg

Proposition #15

Créer de vrais hubs de mobilité pour permettre aux utilisateurs de changer de mode facilement et à un prix compétitif, et notamment passer de la voiture particulière ou du transport à la demande au transport collectif régulier

mobility-nation-illustration-proposition-17.jpg

Proposition #17

Faire évoluer le modèle d’assurance et d’assistance pour s’adapter aux nouveaux usages et à l’intermodalité (notamment le passage de la propriété à l’usage et la tarification à la consommation)

mobility-nation-illustration-proposition-19.jpg

Proposition #19

Appliquer les mêmes principes que pour le transport de personnes au transport de marchandises : plateformes multimodales, infrastructures intermodales et mécanismes incitatifs. Expérimenter le transport autonome sur le transport de marchandises.



 
 

Chantier 3

Créer un modèle d'organisation "à la française" et structurer un nouvel écosystème

 
 
banner-mobility-nation-chantier-3.jpg
mobility-nation-illustration-proposition-20.jpg

Proposition #20

Mettre en place une gouvernance unifiée de la mobilité à l’échelle de l’aire urbaine pour l’organisation de l’offre de transports collectifs réguliers, la gestion des infrastructures de mobilité, l’intégration des services de transport à la demande (taxi / VTC, co-voiturage, auto-partage, libre-service, navettes autonomes à la demande) dans des solutions intermodales et la coordination des décisions en matière de mobilité et d’urbanisme

mobility-nation-illustration-proposition-22.jpg

Proposition #22

Favoriser l’émergence d’un écosystème complet pour la mobilité à horizon 2030 impliquant tous les types d’acteurs : grands groupes, start-ups, instituts de recherche et pouvoirs publics

propositions-numero-test.png

Proposition #24

Mettre en place une stratégie de reconversion et un plan de formation aux nouveaux métiers de la mobilité avec Pôle Emploi pour accompagner les changements induits sur le marché du travail

mobility-nation-illustration-proposition-21.jpg

Proposition #21

Encourager le partage d’expertise entre les acteurs privés, les pouvoirs publics et les utilisateurs pour les choix d’aménagement urbain et l’optimisation des flux en temps réel

mobility-nation-illustration-proposition-23.jpg

Proposition #23

Focaliser le rôle des pouvoirs publics sur la création des conditions favorables à une mise en concurrence saine, adaptée à chaque métier (plateformes de mobilité, opérations de transport, infrastructures) et à chaque mode (transport collectif régulier, transport à la demande), pour promouvoir l’innovation et améliorer la qualité de service au bénéfice des utilisateurs



 

Le GROUPEMENT

Mobility Nation est le fruit d'une collaboration inédite entre certains des principaux acteurs de la mobilité francilienne, lancée à l'initiative du Boston Consulting Group.

 
banner-mobility-nation-contact.jpg